• LINKY MEDIAS "RENTREE"

     

    QUE CHOISIR & "SUPER FAIL"

     

    LINKY MEDIAS RENTREE

        C'est flou ! Besoin de lunettes ou de rééducation ? C'est peut-être la marque du journal. Source : https://kiosque.quechoisir.org/magazine-mensuel-quechoisir-562-octobre-2017/

     

        La revue UFC-Que choisir fait son titre critique d'octobre 2017 sur le compteur LINKY.

       Salutaire et NÉCESSAIRE initiative !

       Tardive ? Et restreinte ? (Si ce n'est trompeuse... Non !)

       La liste des problèmes est phénoménale et la concentration des maux en quelques pages est pain béni d'un titre se voulant chevalier des droits (du consommateur).

       Planent au moins deux faits majeurs, tenus ou secret ou minimisé qui entament définitivement la probité des... "plumitifs" (mais...) : le compteur n'est pas obligatoire à l'aune du corpus législatif français (et même des directives européennes arguées, au vu notamment de la manière dont s'est décidé le bien-fondé et la généralisation du produit), et la revue a "choisi" d'attaquer parallèlement en justice Stéphane LHOMME (avec des procédés potentiellement tendancieux : semer la confusion sur sa cause et ses actes).

       Sources récentes : https://www.franceculture.fr/societe/linky-un-compteur-intelligent-un-peu-bete & http://stopgazparlinkysaintbrieuc.over-blog.com/2017/09/enieme-retounement-de-ufc-que-choisir-la-technologie-disjonctive-de-linky-pour-les-nuls.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

       Voir aussi : http://stop-compteurs.blogg.org/article-que-choisir-26-09-2017-p1311058

       Appendice :

       Nouvelle émission de France Culture dont le ton gai-moqueur (où la légèreté l'emporte définitivement sur le fond, marque de la courtisanerie en temps de déclin ?) semble devoir devenir la marque des Matins (Guillaume ERNER)...

       "Superfail" (en bon français) !

       Le Linky est au chapitre, profitant du dossier de la revue UFC-Que Choisir.

       "Depuis plus d'un an, Enedis remplace peu à peu son parc de compteurs électriques par son nouveau modèle : Linky, un compteur dit "intelligent".
    Que Choisir a lancé une grande enquête auprès de ses lecteurs pourvus de ce nouveau modèle et le résultat est accablant : 25% rencontrent des problèmes consécutifs à la pose de Linky : passage en force, défauts de câblage, refus de prise en charge des conséquences, le compteur qui disjoncte alors que les gens ne possèdent pas plus d'appareils, les volets roulants qui ne remontent plus, la peur des porteurs de stimulateurs cardiaques...
        Ils ont également vendu ce compteur en expliquant que les rendez-vous pour les relevés ne seront plus nécessaires, tout sera automatisé. Finalement, il n'en est rien, 30% des personnes ayant répondu à l'enquête expliquent que les relevés ne sont pas automatiques, parfois, quelqu'un passe même chercher les résultats...

      Analyse des problèmes et des conséquences de Linky avec notre invitée, la journaliste à Que Choisir Elisabeth CHESNAIS.

       "Enedis a décidé d’installer 35 millions de compteurs en quelques années, on forme alors des gens à toute vitesse, en un mois ils deviennent électriciens, il y a donc énormément de défauts de câblages..."

      Postcast : http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_18064.xml

      De peu de durée, l'échange vaut le dtour. Les faits et problèmes générés par le compteurs- aux frais et dépens des consommateurs sont minorés et tournés en dérision, les institutions épargnées (Enedis, ex-GRDF en faisant partie au nom de son histoire et de son quasi-monopole de distribution en France), et cerise sur le gâteau, les anti-Linky sont ridiculisés...

       Restons  légers !

     

       Par Stop-Linky Meudon. Source : https://www.youtube.com/watch?v=cMhYNzRT6Ks

    « DU PRIX DE L'ENERGIE EN FRANCE