• LE MONDE DES ONDES

     

     FLUX D'IMAGES avec INDICATIONS

     

    Radome Pleumeur-Bodou

       Le radôme en Pleumeur-Bodou près de Lannion (22), au début des années 60s. Il s'agit de la deuxième station-relais construite pour le projet américain Telstar 1, satellite de communication rival de Spoutnik. Sources : http://www.cite-telecoms.com/blog/histoire/le-radome-2/station-spatiale-en-bretagne/ &   https://fr.wikipedia.org/wiki/Telstar_1

     

       Avec cette image en noir et blanc d'un lieu bien connu en Bretagne, STOP-COMPTEURS inaugure un voyage dans l'univers des ondes électromagnétiques.

       Un voyage un peu bizarre car aux limites de la perception humaine, et un voyage nécessaire pour ne pas rester extérieur à la réalité contemporaine, de plus en plus productrice et invasive. Son but est une entrée en matière la plus fluide possible, avec interrogation partisane à son issue, alors que les ondes électromagnétiques détiennent un art certain de la circulation.

       Quelques connaissances savantes et surtout assurées y sont disséminées, sans excès. Quelques incursions transversales aussi, à lire ou non. Immersion avant tout !

       Nota : Une page plus scientifique, en tous cas plus chiffrée et plus technique, sur les ondes électromagnétiques la poursuit tandis qu'un volet strictement centré sur les ONDES NATURELLES complète le panorama de base, ou le "kit de survie intellectuelle" avant de conclure par un comparatif ondes NATURELLES / ARTIFICIELLES dédié à la bonne vie (santé) pour une conclusion qu'on verra...

     

    NATURELLES / ARTIFICIELLES

       "2011, le 8 mars à 00h04, arrêt définitif des émissions analogiques sur l'émetteur historique français, la Tour Eiffel, histoire qui commença en 1935." Source : http://radio-piffret.pagesperso-orange.fr/Histoire_de_la_Television.htm

     

     

       Les ONDES ARTIFICIELLES se sont installées dans notre vie depuis plus d'un siècle maintenant. On pense tout de suite aux objets les plus révolutionnaires d'hier ou d'aujourd'hui, notamment en terme de COMMUNICATION : postes de radio, télévisions, téléphones mobiles (ou cellulaires), smartphones, tablettes, objets sans fil, GPS...

      Les ondes au principe de toutes ces technologies sont incroyablement agissantes autant que très mal perceptibles, et c'est ainsi qu'on peut les caractériser au premier abord.

       IMPERCEPTIBLES en tant qu'elles-mêmes et AGISSANTES.

       Nous n'en avons conscience que si nous disposons d'un RÉCEPTEUR.

     

      Ce sont en fait des ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES qui viennent, suite à "doubler" (?), s'ajouter (?), perturber (?)... – le point d'interrogation plane dès ce début d'examen –,   les ondes électromagnétiques NATURELLES propres à toute vie terrestre, à la Terre elle-même et à l'ensemble de l'Univers (le Cosmos).

       Tout corps émet des ondes électromagnétiques...

       Chacune ayant leur CHAMP. CEM. Champ ÉlectroMagnétique.

       "On appelle "champ" un espace dans lequel s'exerce une INFLUENCE."

       (Claude BOSSARD, Comment se préserver des ondes électromagnétiques ?, La ligne pourpre éd., Quimperlé, 2009, p. 42.)

     

    Terre ceintures de Allen

       La planète Terre émet émet des ondes électromagnétiques et dispose d'un CEM en plus de son champ d'attraction (gravitationnel). Ici, représentation des émissions polaires et des deux ceintures de Van Allen (NASA). Source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/10/03/magnetisme-ou-lon-decouvre-que-le-chant-de-la-terre-ressemble-au-chant-des-baleines/

     

        Parmi les mieux connues des ondes naturelles, parmi les plus accessibles, pour tout un chacun, et parce que nous possédons pratiquement tous un RÉCEPTEUR fonctionnel, – l'ŒIL, surgit LA LUMIÈRE !

       La lumière. Des ondes électromagnétiques... PERCEPTIBLES au combien, elles !

     

    Double arc-en-ciel

       Double arc-en-ciel sur fond de nuages. Décomposition naturelle de la lumière blanche en spectre coloré – pour autant de fréquences différentes et visibles, par l'intermédiaire de l'humidité aérienne. Source : http://www.meteofrance.fr/galeries-photos/phenomenes/170070-phenomenes-optiques

     

    Spectre lumière et son

       Sur le spectre des ondes électromagnétiques censé répertorier l'ensemble des ondes connues et/ou existantes, même incomplet comme ci-dessus, la part visible (pour l'homme) y est très réduite. Et pourtant elle nous occupe royalement. La vision est l'un de nos sens privilégiés. Source : https://radium.net.espci.fr/esp/CONF/2009/C09_09/conf09_2009.htm

     

       Question en passant : le SON (naturel).

       Relève-t-il des ondes électro-magnétiques ?

       S'il est bien une onde, sa propagation implique un micro-mouvement matériel élastique différent de l'électromagnétisme (pour nos capacités humaines de perception et de compréhension du moins). Il s'agit de la VIBRATION d'un SUPPORT, qu'il soit solide, liquide ou gazeux ou du "déplacement temporaire des particules" – "inter-actives" – "d'un milieu matériel élastique, du passage d'une perturbation". (Sources : http://www.cochlea.eu/son ou http://www.cyberphon.ish-lyon.cnrs.fr/Partie1/P1C1.htm). 

       Il est convenu de le classer parmi les ONDES MÉCANIQUES.

     

     

       Extrait de l'article du site Cochlea : http://www.cochlea.eu/son

     

       [Petite incursion technique : Les sons de la radio et du téléphone portable passent quant à eux par une transformation artificielle. Pour être audibles à distance, ils sont techniquement "retranscrits", convertis. "Dans un émetteur radiophonique, les sons sont transformés en signaux électriques basse fréquence (signaux de modulation), ils sont superposés à une onde à haute fréquence (onde porteuse) et envoyés dans une antenne qui les transforme en ondes électromagnétiques", tandis que le récepteur radio... reçoit les ondes radio, en extrait la modulation et restitue les sons sur un haut-parleur." La téléphonie mobile, de son côté, "est fondée sur la radio-téléphonie, c'est-à-dire la transmission de la voix à l'aide d'ondes radio-électriques (fréquences dans les bandes UHF allant de 700 à 2 600 MHz) entre une station de base qui peut couvrir une zone de plusieurs dizaines de kilomètres de rayon et le téléphone mobile de l'utilisateur. (...) Les systèmes mobiles actuels fonctionnent en mode numérique (et non plus analogique - NDLR) : la voix est échantillonnée, numérisée et transmise sous forme de bits, puis synthétisée lors de la réception. (...) Les antennes-relais ou bases de transmission sont réparties sur le territoire selon un schéma de cellules. En technologie GSM/GPRS (2G), chaque antenne utilise un groupe de fréquences hertziennes différent de ses voisines. Les mêmes fréquences ne sont alors réutilisées qu'à une distance suffisante afin de ne pas créer d'interférences." Sources pas tout à fait claires en ce qui concerne la radio mais suffisantes ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Radiodiffusion & https://fr.wikipedia.org/wiki/Antenne-relais_de_t%C3%A9l%C3%A9phonie_mobile]

     

     

    COMPRENDRE LES ONDES

      Source : https://recyclage.ooreka.fr/comprendre/recuperation-chaleur

     

       Autres ondes électromagnétiques nous percevons naturellement (récepteur d'abord épidermique !), et qui peuvent être naturelles ou artificielles : le RAYONNEMENT INFRA-ROUGE... Rayonnement électro-magnétique pour le coup !, que le SOLEIL émet, mais aussi notre corps, la combustion de comburants, les radiateurs... et qui provoque lui aussi des modifications moléculaires – ou non !, associées à la CHALEUR !

       CHALEUR immédiatement comprise et parfaitement assimilée à de l'ÉNERGIE.

       Le règne du vivant le plus familier y siège, au cœur du mariage de l'IMMATÉRIEL et du MATÉRIEL, où l'eau joue un rôle capital, encore largement mystérieux, les végétaux en prospèrent (photosynthèse, bactéries comprises).

       Tous les corps émettent un rayonnement électromagnétique... un RAYONNEMENT THERMIQUE pour le familier, peut-on enchérir (Wikipédia).

     

       L'étendue des phénomènes énergétiques dépasse évidemment le biologique et consigne un ÉMETTEUR.

       Un ou des ÉMETTEUR-S à l'origine des ondes électro-magnétiques...

    RÉCEPTEUR-S possible-s sur leur chemin, en plus d'obstacles. 

    (FINALITÉ-S ou simple-s PASSAGE-S !

    MÉTAMORPHOSE-S, transmutation-s ? CYCLES ?)

     

    COMPRENDRE LES ONDES

    COMPRENDRE LES ONDES

       "Rayonnement solaire en chaque point du globe en W.m-2" puis "Rayonnement terrestre durant le mois de Mars 2001". De la réception et de l'émission terrestres de rayonnements de chaleur. Source : http://www.emse.fr/~bouchardon/enseignement/processus-naturels/up1/web/wiki/Q%20-%20Atm%20-%20que%20devient%20le%20rayonnement%20re%C3%A7u%20par%20le%20Terre%20%20%20-%20Autixier.htm

     

    COMPRENDRE LES ONDES

       Image du soleil, boule incandescente. Un émetteur essentiel pour la Terre telle que nous la connaissons. Sans lui, pas d'organismes vivants élaborés. Source : http://www.irl-france.fr/fr/decouvrir-les-infrarouges-lointains/les-marques-d-irl-france-deposees-a-l-inpi. La page du site de l'IRL est une mine d'informations, inspirée de Wikipédia.

     

    Spectre Ondes Electro-magnétiques

       Spectre schématique complet des ondes électro-magnétiques naturelles et surtout artificielles, avec leurs applications principales. Émission, propagation et réception : toute une gamme se décline. Source : http://tpe-ondeselectomagnetiques.e-monsite.com/pages/le-spectre-electromagnetique.html

     

    Spectre radio-fréquences

       Focale sur les ondes radio ou radio-fréquences, au sein du spectre général des CEM (partiellement représenté et à l'envers du précédent). – Cliquer sur l'image pour lire toutes les données. – A noter que ce schéma n'étend pas les ondes radio jusqu'à 300 GHz (ou Giga-Hertz) comme il est convenu internationalement. Source : http://www.ac-rennes.fr/pedagogie/svt/applic/images_sat/ondes/ondes.htm

     

       Outre l'infra-rouge où il est communément repris, le terme de RAYONNEMENTS ou encore RADIATIONS est applicable à l'ensemble des ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES.

       Évocateur de l'ÉNERGIE en jeu, en plus de bien signaler leur déploiement et leur action dans l'espace, et sans contrevenir à la classification habituelle qui accorde souvent ces appellations aux ondes les plus extrêmes du spectre existant et/ou connu, une connotation de puissance voire de potentiel destructif leur est associé.

       Claude Bossard, déjà cité au-dessus, ancien électricien breton spécialisé en électricité bio-compatible, admet l'intérêt générique du mot RAYONNEMENT :

       "Quand il s'agit des fréquences radio, des hyperfréquences, on parle souvent d'ondes" détaille-t-il. "Pour les champs de fréquence 50 hertz, on emploie plutôt le terme de champs électromagnétiques. Le rayonnement est intéressant et il est de plus en plus utilisé." (in Comment se préserver des ondes électromagnétiques ?, op. cit., p. 28)

       Nota : Les opérateurs de téléphonie mobiles privilégient systématiquement le terme d'ondes radios pour qualifier leur domaine d'activité. Jouant sur la grande amplitude du spectre de ces ondes (de 9 kHz à 300 GHz) dites aussi ondes radioélectriques ou encore radio-fréquences,  ondes hertziennes, ainsi que sur la banalité de la radio-phonie ou de la radio-diffusion aujourd'hui, ils entretiennent la confusion et taisent le terme d'hyper-fréquences (ou micro-ondes) pour ce qu'ils utilisent effectivement et principalement, à savoir des ondes très très courtes dans le spectre en question (ondes radio), – sachant que le four à micro-ondes utilise un type d'OEM différent de celui des téléphones portables (des micro-ondes autres que celui du four à micro-ondes ! Ce qu'écrit l'entreprise Orange dans ses documents grand public est symptomatique de ce discours choisi qui endort "gentiment" ou intentionnellement l'attention : http://www.ondes-radio.orange.com/fr/les-ondes/les-differents-types-d-ondes ou https://www.fftelecoms.org/sites/fftelecoms.org/files/contenus_lies/mon_mobile_ma_sante_guide_2016.pdf

       Source de la note : http://tpe-ondeselectomagnetiques.e-monsite.com/pages/le-spectre-electromagnetique.html. Voir Wikipédia, pour davantage sur les ondes radio, y retrouver l'animation visuelle de STOP-COMPTEURS ! Et pour une liste non exhaustive des principales ondes radio utilisées en France : https://www.aurel32.net/elec/frequences_radio.php

     

     

    SPECTRE EM COMIQUE

       Autre spectre, partiel et plus rigolo (à priori) avec un dessin traduit de Randall MUNROE, mentionnant, après la gravité (terrestre), les ondes cérébrales – aux limites des micro-ondes ou hyper-fréquences, ainsi que, – incidemment ?, les "ondes cancéreuses du téléphone" (sic)... Source : https://xkcd.lapin.org/index.php?number=273

     

     

       A ce stade du voyage, les ondes électromagnétiques apparaissent indiscutablement très PRÉSENTES autant que VARIÉES...

     

    NATURELLES / ARTIFICIELLES

       Astre solaire sur antenne-relais. Condensé électromagnétique pour nos yeux humains aux capacités spectrales limitées (mais possiblement suffisant). Beautés complémentaires ? Choc ? Dérive des pratiques ? Mégalomanie ? Source : http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2014/01/23/ondes-electromagnetiques-cartoradio-fr-le-site-qui-permet-de-1015858.html

     

    IMPERCEPTIBLES en tant qu'ELLES-MÊMES parfois, particulièrement PERCEPTIBLES là...

    Dépendantes de leur réception pour être représentables...

    "ONDES" restent leur nom privilégié.

       Il exprime idéalement leur manifestation (ou ce que les scientifiques ont réussi à démontrer). En VAGUES, SINUSOÏDES, VIBRATIONS... qui se propagent dans l'espace, qu'il soit atmosphérique – sur Terre, ou vide – dans l'Univers (lumière du soleil, des étoiles qui nous parvient malgré le "rien").

     

    NATURELLES / ARTIFICIELLES

       Après la chute d'un objet, la surface de l'eau ondule de cercles concentriques. Ondes de choc en limite de liquide. Source : https://pixabay.com/fr/cercles-de-vagues-goutte-d-eau-vague-285359/

     

      Figures acoustiques de CHLADNI (Ernst, 1756-1827). Sources : https://www.youtube.com/watch?v=beJQYFSbmt0https://fr.wikipedia.org/wiki/Figure_de_Chladni.

     

       Les modèles figuratifs comme les cercles concentriques que provoquent une pierre tombée dans l'eau sont éloquents. Les expériences acoustiques de CHLADNI sont fabuleusement belles en plus d'être révélatrices de liens énergétiques constructifs, "internes" et qui échappent de prime abord à notre intelligence.

       Si les ondes électromagnétiques peuvent se convertir ou être liées à des FORMES MATÉRIELLES tout ce qu'il y a de plus tangibles (à nos yeux et sens humains), elles participent d'une AUTRE DIMENSION (et ne sont pas mécaniques, comme on l'a vu précédemment avec le son). 

     

       Savoir qu'en situation absolue (vide ou présumé tel), les ondes électromagnétiques se déplacent à la vitesse de la lumière continue de jeter le trouble ou le vertige, même si cette connaissance a l'avantage d'être ferme et  indiscutable (elle arrime).

     VITESSE DE LA LUMIÈRE :

    300 000 km /s soit 3.108 m/s (299 792 458 m/s).

     

    NATURELLES / ARTIFICIELLES

       Vitesse de la lumière... imbattable. Source avec explications : https://ploum.net/pourquoi-ne-peut-on-pas-depasser-la-vitesse-de-la-lumiere/

     

       La querelle du PHOTON onde ou particule vient à l'esprit, dans ces lisières étranges qui défient les sens et l'intelligence humaines. MATÉRIEL, IMMATÉRIEL ? Particule ou force ? Corps ou mouvement ?

     

    COMPRENDRE LES ONDES

       Représentation corpusculaire (matérielle) du photon. Source : http://www.cnrs.fr/cnrs-images/physiqueaulycee/ophoton.html

       Pour davantage sur la "dualité" : http://www.tangentex.com/DualiteOndeCorpuscule.htm

     

       Un site canadien de l'internet, dédié au nucléaire, reprend volontiers le terme de PHOTONS pour caractériser les ondes électromagnétiques. Le mot n'a pas vraiment cours en France, sauf pour la lumière. C'est une manière de se représenter leur domaine "limite" ou ambigu. C'est une notion pertinente.

       EXTRAIT :

       "Le terme "rayonnement" désigne toute forme d’énergie qui se déplace dans l’espace. (...) Le rayonnement électromagnétique se déplace simultanément sous la forme d’ondes de différentes fréquences et de particules appelées "photons". Les ondes radio ont une fréquence de seulement 10 000 hertz (1 Hz = un cycle par seconde) et une longueur d’à peine 1 000 mètres (m), tandis que les rayons gamma ont une très haute fréquence (1020 Hz) et une très courte longueur (10-12 m). La lumière visible constitue une forme de rayonnement électromagnétique de fréquence et de longueur intermédiaires. Plus la fréquence est élevée, plus grande sera la QUANTITÉ d’ÉNERGIE associée à chaque photon." Source : http://teachnuclear.ca/fr/tout-sur-le-nucleaire/le-rayonnement/spectre-electromagnetique/

       Voir aussi : http://www.univers-astronomie.fr/articles/univers/118-le-spectre-electromagn%C3%A9tique.html avec notamment la notion importante de QUANTA.

     

    ONDULATION, ÉNERGIE

       La manière dont les ondes électromagnétiques se propagent dans l'espace définit une onde plus ou moins serrée, plus ou moins étroite (et haute), ou plutôt large et étendue (c'est-à-dire basse). C'est ce qu'explicitent tous les spectres disponibles ici ou là – en très forçant très grossièrement le trait, certes – et les diverses appellations déjà rencontrées (micro-ondes, basses fréquences, etc.). Ondulation plus ou serrée, ondes plus ou moins fréquentes. Évidemment !

     

    COMPRENDRE LES ONDES

    SPECTRE PARTIEL ONDES EM

       Schéma spectral simplifié, attaché aux dimensions des longueurs ondulatoires (du terrain de foot aux particules subtatomiques !, les humains ne figurant qu'une échelle d'onde parmi d'autres, et non un domaine de sensibilité spécifique), puis représentation orientée, rare (et sans limites !) : puissances croissantes et domaines d'application exemplaires. Sources : https://www.astrololo.fr/tag/spectre-electromagnetique/ & http://teachnuclear.ca/fr/tout-sur-le-nucleaire/le-rayonnement/spectre-electromagnetique/

     

       Ainsi le propre des ondes est-il d'avoir une FRÉQUENCE d'oscillation, à laquelle s'attache directement une PUISSANCE énergétique.

       Plus la fréquence d'une onde est basse, ou sa longueur est... longue, plus elle est faible en énergie. Plus la fréquence d'une onde est haute, et sa longueur courte, plus elle est énergétique (raisonnement en 2 d, avec abscisses et ordonnées).

       Et ses EFFETS SUR TOUT CORPS ou OBSTACLE rencontré sont différents.

     

       A partir des critères de puissance et d'effets justement, les ondes électro-magnétiques ont été divisées en RAYONNEMENTS IONISANTS (rayons X, Gamma) – qui "ont assez d'énergie pour ioniser la matière, c'est-à-dire lui arracher des électrons", et les autres NON IONISANTS, dont l'énergie ne suffit pas pour ioniser la matière et modifier ses molécules. (Claude BOSSARD, ibid., p. 28)

     

    CEM Officiel France

       Issu du Portail Radio-fréquences (du gouvernement français). Les "Extrêmement Basses Fréquences" ou ELF (Extremely Low Frequencies) sont intégrées et les radio-fréquences clairement distinguées des basses fréquences en privilégiant curieusement les applications usuelles de la gamme des hyper-fréquences (téléphone portable, talkie-walkie), four à micro-ondes compris. Source : http://www.radiofrequences.gouv.fr/spip.php?article38

      

      Une autre grande division des ondes électromagnétiques a été établie, toujours basée sur leur énergie et leur impact : celle des EFFETS THERMIQUES engendrés sur les corps ou obstacles rencontrés.

       Les effets thermiques sont considérés commencer à partir des micro-ondes.

     

    BIO-COMPATIBILITE SH

    NATURELLES / ARTIFICIELLES

       Deux représentations qui posent questions, et ne se prive pas de les formuler, pour la deuxième (grandes longueurs d'ondes au moins, effets inconnus), la première mentionnant clairement que les téléphones portables, par exemple, sollicitent au moins deux fréquences, au lieu de la seule généralement donnée (les ELF, extrêmement basses fréquences, en plus des micro-ondes). Sources : http://dbloud.free.fr/tole2.htmhttp://www.lemieuxetre.ch/cmo/frame_cmo_normes.htm

     

       Si la classification par les effets thermiques est simple, utilisée dans de nombreuses études consacrées à l'impact des radio-fréquences sur l'homme, et revendiquée par les tenants de l'innocuité ou du scepticisme optimiste (ou laxiste intéressé, selon son camp) des micro-ondes, elle n'évoque qu'une réaction, réaction qui peut tendre à l'anodin, certes révélatrice, mais qu'on suppose loin de la complexité du réel.

       Les ondes électromagnétiques, naturelles ou artificielles, chargées de puissances diverses, se propageant avec plus ou moins d'oscillations, croisent non seulement des ondes semblables ou à elles-mêmes et provoquer des INTERFÉRENCES, mais rencontrent toutes sortes d'éléments sur leur trajectoire et générer toutes sortes de réactions.

       Concernant le corps humain, quelques données sont connues et peuvent être recoupées avec les connaissances physico-biochimiques disponibles – dont l'intensification des avancées sont vivement attendues.

     

    scema.jpg

    COMPRENDRE LES ONDES

       Schémas figurant la pénétration ou non des ondes électromagnétiques dans le corps humain, par fréquences. Les hyper-fréquences paraissent, idéalement pour ceux qui les manipulent, rester en surface, dans le premier cas. Effets thermiques à peine sensibles ? On ne retrouve pas les pénétrations graduelles, indexées sur les échelles de puissance, nettement montrées en deuxième illustration, pour elles comme pour les ultra-violets. Autre remarque : l'infra-rouge ne provoque pas de réchauffement, même en surface, sur le deuxième dessin, le premier restant modeste. En dépit des limites de telles illustrations, l'étrangeté des EM et leur potentiel d'ACTIVITÉ sont bien soulignés, bien au-delà de notre perception ("sous-équipée" en récepteurs conscients), avec notamment le phénomène trop oublié de TRANSPARENCE et la palette de réactions qui arrivent effectivement, simples aimerait-on, plus probablement intermédiaires et/ou complexes. Sources : http://tpe-ondeselectomagnetiques.e-monsite.com/pages/le-spectre-electromagnetique.html & http://vital261.eklablog.com/les-applications-des-ondes-par-absorbtion-transmission-la-resonance-p90637

     

       QUELQUES PARAGRAPHES CORRELÉS :

        "La plupart des formes de rayonnement électromagnétique traversent votre corps comme si de rien n’était. En cet instant même, des ondes radio qui transmettent de la musique et des conversations par téléphone mobile passent directement à travers votre corps. Les seules parties du spectre électromagnétique que nos sens peuvent détecter directement sont la chaleur radiante (l’infrarouge), la lumière visible et l’ultraviolet. Ces rayonnements sont convertis en chaleur ; pour sa part, le rayonnement ultraviolet contribue également à la production de vitamine D ainsi qu’au bronzage mais, en quantité excessive, il peut provoquer un cancer de peau. Votre corps est pour ainsi dire transparent aux ondes radio, aux rayons X et aux rayons gamma." Source : http://teachnuclear.ca/fr/tout-sur-le-nucleaire/le-rayonnement/spectre-electromagnetique/

     

        "Quand l'onde arrive sur le corps, une partie de l'onde (...) sera réfléchie alors qu'une autre partie traversera le corps. On voit sur ce schéma que les hyperfréquences le pénètrent peu alors que les basses fréquences traversent complètement le corps.  Ainsi toutes ces ondes qui nous entourent sont-elles absorbées plus ou moins par le corps dont une partie est absorbée par les tissus."

       Source : Louise LE NY, Hélène PARFAIT, Mickael DANG, Solenn LENFANT, Lycée Rocroy Saint-Vincent de Paul, http://tpe-ondeselectomagnetiques.e-monsite.com/pages/le-spectre-electromagnetique.html

     

       EFFETS DES ONDES SUR LES ORGANISMES VIVANTS

       Une page comme celle-ci peut laisser entendre que l'homme sait et connaît son monde... des ondes.

       Une fois l'émerveillement passé, elle pose cependant (et comme souvent !) beaucoup de questions.

       Visualiser certaines perméabilités organiques avérées ouvre le débat.

       Les expérimentations sur l'être humain sont scientifiquement difficiles à mener, la recherche et les découvertes fondamentales dans le domaines des ondes encore très jeunes et les financement peut-être / sans doute retenus, au vu des enjeux économiques en place, au jour d'aujourd'hui démesurés, et parfaitement décidés à se poursuivre.

       Deux autres aspects entretiennent le doute voire la suspicion. L'exposition croissante aux ondes électromagnétiques se met en place avec des technologies d'usages divers et notamment ponctuels quoique répétés. Les effets néfastes sur l'organisme suivent-ils une courbe indexée, par excitations successives mais temporaires ne provoquant que lentement des pathologies, en les différant dans le temps et troublant la lumière sur leur origine, au profit des opérateurs, facilement disculpés ?

       Peut-on lier la montée en puissance des drames sanitaires que sont les maladies auto-immunes, cancer compris, les maladies de dégénérescence

       DU RÊVE AU CAUCHEMAR ?

       Des études alarmantes existent sur les téléphones mobiles, la WI-FI, les téléphones sans fil DECT, les antennes-relais, etc..

       Claude Bossard, plusieurs fois cité dans cette page, – averti des nuisances de nos simples installations électriques, a œuvré toute sa carrière d'électricien pour neutraliser les effets trop perturbants des ondes sur certains usagers. Son livre, couronnant sa pratique, ne fait que démocratiser les travaux de son éclaireur et formateur – le professeur Roger SANTINI (dont on aura peut-être reconnu le nom sur l'une des dernières illustrations) – et sortir au grand jour des CONCLUSIONS d'EDF elle-même, assez anciennes, et elles aussi très renseignées sur les méfaits du courant alternatif de 50 Hz, déployé à l'échelle du pays entier par ses soins....

       PARALLÈLE POSSIBLE ?

       Les articles suivants vont évidemment revenir sur ces aspects hautement critiques.

       Tout STOP-COMPTEURS est attelé à faire le clair, à hauteur et manière de personne humaine lambda, sans problème de santé notable, éventuellement parent, ou vieillissant.

       Au-delà de la prudence à dire STOP d'emblée aux compteurs communiquants qui conduisent à une explosion des ondes électromagnétiques par le réseau communicationnel à distance qu'il implique, la PRUDENCE à développer celles-ci et sur-équiper les individus de technologies affiliées ne peut que s'imposer et devrait être l'exigence minimale de tout société qui se respecte.

     

       N'oubliant pas de rappeler, des 4 FORCES de l'UNIVERS – ainsi qu'en a conclu la science fondamentale contemporaine, pour celle électromagnétique, quelques rôles majeurs des processus terrestres mis au jour  :

       "Cette force, bien supérieure à la force de gravité, n'agit que sur les particules chargées, soit positivement comme les protons, soit négativement comme les électrons. Elle forme les atomes en attachant les électrons aux noyaux, mais elle ne s'arrête pas là. Elle soude les atomes en les obligeant à partager leurs électrons pour former les molécules. Elle pousse encore les molécules à se combiner à leur tour en de longues chaînes, la plus haute expression de ces chaînes est l'ADN qui permet la vie."

       Source : http://www.jmmasuy.net/more_simple/01_les_4_forces.html

     

    LE MONDE DES ONDES

       Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_d%C3%A9soxyribonucl%C3%A9ique

     

    « ONDES & SANTÉNATURELLES / ARTIFICIELLES »